Le 17 décembre 2008, après plus d'un an de travail et de concertation, l'Etat français a transmis à la Commission Européenne le « Plan de Gestion Anguille de la France ».

En effet, le Règlement CE (1100/2007) du 18 septembre 2007 instituant des mesures de reconstitution du stock d'anguilles européennes stipule que chaque pays membre dans lequel on retrouve l'habitat naturel de l'anguille doit élaborer un plan de gestion de l'anguille, à communiquer à la Commission Européenne pour le 31/12/2008.

Ce plan de gestion concerne tous les stades exploités de l'anguille européenne (Anguilla anguilla) : civelle, anguille jaune et anguille argentée. Il concerne tous les acteurs qui influent sur la mortalité de l'anguille : les maîtres d'ouvrages faisant obstacle à la migration (barrages, centrales nucléaires…), les pêcheurs professionnels, les pêcheurs amateurs…
Il est structuré en un volet national et deux annexes, et dix volets locaux (Adour, Garonne, Loire, …).

Les mesures de gestion de la pêche figurent dans le volet national. Leur objectif est de réduire la mortalité par pêche (ou taux d’exploitation) de 30% en trois ans par rapport à un niveau de mortalité moyen calculé sur des années récentes. Les principales mesures de gestion de la pêche que propose la France sur ses bassins versants sont les suivantes :

  • Civelle : la pêche professionnelle de la civelle sera encadrée, en domaine maritime et fluvial, par des quotas individuels de capture par bassin, réévalués chaque année. La saison de pêche est fixée à 5 mois.
    La pêche de la civelle est interdite sur la façade méditerranéenne.
    La pêche amateur de la civelle sera interdite.

  • Anguille jaune : en domaine maritime sur la façade Atlantique/Manche/Mer du nord, et en domaine fluvial sur tous les bassins, la pêche professionnelle de l’anguille jaune est encadrée par une saison de pêche. Elle est ouverte 7 mois en 2009, 6 mois en 2010, et 5 mois en 2011. la pêche amateur, interdite de nuit, sera entre autres encadrée par une saison de pêche identique à celle des professionnels du même bassin.
    Cas particulier d’Arcachon : Le CRPMEM Aquitaine ainsi que le Comité Local d’Arcachon et les représentants des pêcheurs professionnels ont obtenu que le cas des pêcheurs d’anguille jaune d’Arcachon soit reconnu comme une particularité, et traité comme tel. Ainsi, les entreprises du Bassin d’Arcachon ne pêchant que l’anguille jaune (et ne pêchant pas la civelle) bénéficieront d’une ouverture de 8 mois en 2009, et 7 mois en 2010 et 2011.

  • Anguille argentée : la pêche professionnelle de l’anguille argentée ne sera autorisée que sur certains cours d’eau du bassin Loire-Bretagne. Elle sera interdite en domaine maritime sur la façade Atlantique/Manche/Mer du Nord. La pêche amateur est interdite en zone maritime et fluviale.

Le volet national détaille aussi le programme de repeuplement envisagé, les mesures de contrôle, le dispositif de traçabilité, et le programme de suivi du plan de gestion.
Les volets locaux prévoient les mesures concernant les autres acteurs : gestion des habitats, libre circulation, suivi biologique…

Ce plan est applicable au 1/07/2009, après évaluation et approbation de la Commission Européenne. Il est consultable sur le FTP de l’ONEMA, à l’adresse suivante : ftp://ftp.anguilles.onema.fr/
Il vous sera demandé:
  • un login : anguilla
  • un mot de passe : sargasses