Beaucoup d’idées reçues circulent au sujet de la pêche lorsque l’on parle d’échouages de cétacés, une récente étude scientifique apporte un nouvel éclairage.

Des chercheurs en océanographie ont étudié la relation entre échouages de cétacés, leur abondance en mer et activités de pêche, dans le sud du golfe de Gascogne. Les résultats de ces recherches ont été publiés dans la revue scientifique Journal of Marine Systems.

Sur le long terme, il apparaît que bon nombre des pics d’échouages seraient plus liés à une abondance en mer accrue plutôt qu’à des prises accessoires plus importantes. L’augmentation des échouages de certaines espèces comme le Dauphin commun est à relier avec celle des abondances en mer observées expliquée en partie par les changements océano-climatiques.

L'intégralité de l'étude est accessible ici